Passer au contenu directement Passer à la navigation directement
Gravel bikepacking journey
Cycling
Qu’est-ce que le bikepacking et comment s’y préparer au mieux

Un bref guide sur ce qu’est le bikepacking et une liste de vêtements et de conseils pour bien s’y préparer.

Si vous aimez les aventures à vélo, vous avez sans doute déjà entendu parler du bikepacking. Mais qu’est-ce que le bikepacking exactement ? Nous souhaitons essayer de répondre à cette question car il existe aujourd’hui une certaine confusion à ce sujet.
L’origine du bikepacking remonte aux courses américaines qui se déroulaient sur de longues distances, et donc sur des itinéraires qu’il était impossible de terminer en une journée. Tout se base sur le principe de l’autosuffisance : ceux qui font du bikepacking emmènent avec eux tout le nécessaire, y-compris des vivres et des boissons. À la différence du cyclotourisme, la majeure partie du parcours se fait en tout terrain, et c’est l’une des raisons pour lesquelles on n’utilise pas de porte-bagages ou de sacs latéraux et que l’on privilégie en revanche l’utilisation de sacs accrochés directement sur le cadre, pour rester agile et disposer d’un vélo plus maniable sur les portions de parcours accidentées.
Si vous vous intéressez au bikepacking, voici une liste de conseils et d’équipements pour qu’une expérience incroyable ne risque pas de se transformer... en véritable cauchemar !

Les principales précautions à prendre

Vous avez certainement déjà deviné que, pour que l’expérience soit inoubliable, en plus d’une bonne capacité d'adaptation, il faut une planification précise. C’est probablement l’aspect principal, surtout si vous êtes débutant. Nous vous conseillons de commencer par un tour de deux jours maximum et d'apprendre à connaître le territoire, mais aussi vous-même. Ce n’est qu’avec l’expérience que vous comprendrez si vous avez besoin d'autre chose ou si vous pouvez laisser chez vous certains équipements superflus.
En outre, ne vous risquez pas tout de suite à emprunter les parcours les plus difficiles et éloignés de la civilisation. Et si vous le pouvez, notez votre itinéraire sur une carte ou, mieux encore, enregistrez-le sur un appareil GPS. Cela va peut-être sans dire, mais n'oubliez pas de jeter un œil à la météo (mieux vaut qu’il fasse beau, au moins pour les premières fois) et de vérifier votre vélo avant de partir, afin de ne pas vous heurter à quelque imprévu banal à quelques mètres de chez vous !
Gravel bike for bikepacking
mountain gravel bike

Le choix du vélo

Bien évidemment, on peut faire du bikepacking avec n’importe quel vélo, mais d'après nous, le plus indiqué est le vélo Gravel. Parce qu’il est léger, rapide et agile comme un vélo de route, mais que, grâce à ses pneus à crampons et à son ergonomie un peu plus confortable, il est également parfait hors-piste. En outre, le cadre fin permet d’accrocher des sacs d’une capacité plutôt généreuse et il est généralement moins lourd qu’un VTT.

Ce qu’il faut emmener lors d’un voyage en mode bikepacking

Les premiers accessoires fondamentaux pour faire du bikepacking gravel sont bien évidemment les sacoches. Il en existe principalement trois types qui sont divisés en fonction de leur point de fixation. La première est la sacoche de cadre, qui s'accroche au tube horizontal. Elle est de grandes dimensions et, puisqu’elle est très proche du centre de gravité, vous pouvez l'utiliser pour y ranger les objets les plus lourds, comme la tente où vous dormirez, l’eau ou les ustensiles. Ensuite, il y a la sacoche de selle, qui offre elle aussi une capacité généreuse, idéale pour accueillir les objets que vous n’utiliserez pas fréquemment pendant la journée. La dernière est la sacoche de guidon, idéale pour ranger au contraire tout ce que vous utiliserez souvent (GPS, barres énergétiques, coupe-vent et veste imperméable…).
Souvenez-vous que, si vous n’avez pas prévu d'aller manger dans les restaurants que vous rencontrerez sur votre chemin, vous devrez penser à tout. Prévoyez donc de la place pour des aliments en boîte ou un petit kit incluant un réchaud et de la vaisselle.
Un dernier conseil : si vous y parvenez, chargez les choses les plus lourdes en bas, afin que votre vélo demeure facile à manœuvrer. 
Woman with gravel jacket and equipment
Couple bikepacking with gravel clothing and equipment

Les vêtements pour le bikepacking gravel

Dernier élément, mais non des moindres en termes d’importance : les vêtements techniques. Souvent sous-évalués, ils sont toutefois aussi importants qu’un vélo adapté. Chez Sportful, nous proposons une gamme complète de vêtements pour homme et femme, qui correspondent à tous les besoins de ceux qui pratiquent le bikepacking.

Pour lui

Notre éventail de vêtements gravel couvre toutes les exigences de confort et polyvalence qu’implique le bikepacking. Une bonne gestion des couches est la stratégie la plus efficace mais aussi la plus complexe pour les débutants.
Le premier conseil que nous pouvons vous donner, c’est de penser à une veste imperméable et coupe-vent comme la DR Jacket, un modèle idéal si vous n’avez pas peur de la boue et que les caprices de la météo ne vous inquiètent pas ; ou bien la Supergiara Jacket, une veste d'hiver conçue spécialement pour combattre le froid et vous accompagner pendant les sorties les plus longues grâce à ses 9 poches.
Ce que vous porterez sous la veste est toutefois tout aussi fondamental : dans ce cas, nous vous conseillons le maillot thermique à manches longues Supergiara Thermal Jersey, doté d'une bande élastique dans le bas et de nombreuses poches. Pour vous protéger du froid, vous pourriez également penser au gilet Supergiara Layer Vest, qui allie à son poids extrêmement réduit une protection frontale d’exception (sans compter que vous pouvez le replier et le ranger où vous le souhaitez, même dans une poche).
Pour la partie basse, en revanche, vous avez deux options : choisir un cuissard long à bretelles professionnel comme le Supergiara Bibtight qui, en plus de garantir votre protection en hiver, assure un ajustement incroyable grâce aux tissus élastiques, ou un vêtement plus décontracté tel que le Supergiara Overshort, un short technique pensé pour ceux qui passent de longues heures sur leur vélo. 

Pour elle

Dans le domaine des vêtements gravel pour femme le choix est tout aussi vaste et varié.
Pour le haut, nous pouvons vous conseiller un maillot thermique ajusté comme le Supergiara Thermal Jersey dans sa version Cliff aux couleurs inspirées des falaises, parfait également lorsque les températures chutent, à associer à une veste thermique et imperméable comme la Supergiara Puffy, idéale pour les moments les plus froids et pour les sorties à vélo de nuit (elle inclut des manchettes déperlantes).
Pour le bas, vous disposez des mêmes options : vous orienter vers le cuissard long à bretelles Giara Bibtight qui garantit une isolation parfaite, ou vers quelque chose de plus estival et polyvalent comme le Giara Overshort, doté entre autres d’une généreuse poche droite pour les objets de valeur.

Pour conclure

Comment organiser au mieux son escapade en Bikepacking ? Résumons.

1) Une planification initiale soignée : choisissez un itinéraire à votre portée, étudiez-le et assurez-vous d’emporter un GPS avec vous ;
2) Choisissez le vélo adapté ;
3) Assurez-vous d’avoir tout le nécessaire : une tente pour dormir, de l’eau et de la nourriture, des ustensiles, une veste coupe-vent et imperméable ;
4) Gérez bien les espaces et équilibrez bien les poids afin de ne pas perdre en agilité (les objets les plus lourds doivent être rangés au fond) ;
5) Choisissez les vêtements techniques adaptés en prenant soin de bien organiser les différentes couches. Si vous prévoyez votre sortie bikepacking pendant la saison froide, lisez également notre gros plan sur comment s’habiller pour faire du cyclisme en hiver

Guide to Bikepacking
You can compare a maximum of 5 items at once. Please Remove at least one product before adding a new one.